Etresoimeme

17 avril 2021

La langue des oiseaux

Classé sous Bibliographie — Maleric @ 9 h 20 min

La langue des oiseaux, c’est la langue des anciens alchimistes qui l’employaient afin d’exprimer un propos transgressif sans se faire emprisonner ou tuer par les bonnes âmes de l’époque. Avec leur utilisation des jeux de mots, des rébus, des expressions populaires, avec leur emploi des mots dans leur sens étymologique ou leur invention de néologismes, ils s’écartaient à la fois de la norme linguistique et de l’idéologie de ceux qui l’imposaient. Ils montraient un nouveau sens, une nouvelle façon de comprendre la réalité.  La langue des oiseaux est la langue de la liberté de parole, la langue de l’ouverture d’esprit, la langue d’un ancien dépôt de sagesse. C’est, dans les deux sens du terme, une langue spirituelle.

B0776C55FL.01._SCLZZZZZZZ_SX500_

5 avril 2021

Un homme debout

Classé sous Bibliographie — Maleric @ 15 h 51 min

D’abord Dieu ne doit pas me remarquer (cf l’élève en classe), donc je m’interdis de réussir, d’être magnifique, d’être trop heureux (attention au pain noir !). Car pour plaire à Dieu, c’est mieux d’être pauvre, déshérité, humble. Bref, il vaut mieux être en galère car il ne faut pas le déranger pour rien le Barbu. Inconsciemment, toujours, nous sommes persuadés que Dieu est pur, qu’il incarne le bien, qu’il protège les gentils.
Evidemment, dès qu’on sort du fantasme bien-pensant, la logique veut que Dieu (univers, vie, principe) soit la totalité, pas uniquement la moitié qualifiée de positive par les faiseurs de moutons que sont les prêtres de toutes les confessions. Dieu est un cloporte, un assassin et une pute, la subtilité et la vulgarité. Dieu est tout. Il est inutile de faire le bien pour se protéger de la Vie. Il n’y a pas une attitude qui plaise à la Vie car rien ne lui déplaît.

images

21 février 2021

Ton autre livre

Classé sous Bibliographie — Maleric @ 7 h 56 min

Je suis né dans une famille banale d’une ville banale, dans un pays banal. Ni pauvre ni riche. Ni analphabète ni très cultivé. Plutôt comme tout le monde. Je dois avouer qu’au début, être un être humain ne m’a pas beaucoup plu. Je ne sais pas comment je me suis mis à croire ça, mais faire partie des hommes signifiait pour moi faire partie de ceux qui sont capables du pire. Du viol, de la guerre, de la haine. Et très tôt, je me suis demandé si je ne pourrais pas arrêter l’expérience et rentrer chez moi. Dans mes jeunes années, je vivais ma présence sur terre comme un mauvais rêve dont j’allais forcément me réveiller, dans un ailleurs plus doux, où je ne ferais pas partie des oppresseurs.

Avec le recul, je crois avoir « suivi le mouvement », agi ou réagi au fur et à mesure aux événements qui se présentaient. Au point qu’à un moment j’ai eu le sentiment d’une vie trop petite, jusqu’à me demander si elle était bien la mienne.

Aujourd’hui, je suis sorti de ce mauvais rêve, je pense ma vie autrement, mon monde a changé. Cheminant avec moi, bien qu’à mon insu, mon autre vie était à portée de main, proposition silencieuse mais bien réelle.

Dans ce livre, je retrace le chemin qui menait à mon « autre vie ». Il est empruntable par tout le monde, il ne mène ni au bonheur ni à la joie, pas même à la sérénité. Il va bien plus loin : il mène à « ton autre vie »

.9782212574784_internet_w290

29 octobre 2020

Je te promets la liberté

Classé sous Bibliographie — Maleric @ 9 h 01 min

Imaginez : votre employeur vous laisse dix jours pour sauver votre poste et, le soir même, votre conjoint vous fait comprendre que votre couple n’en a plus pour longtemps. Dans les deux cas, on vous reproche votre personnalité, mais qu’y pouvez-vous ?
Lorsqu’un ami vous parle d’un homme mystérieux, membre d’une confrérie détentrice d’un savoir ancestral, qui a le pouvoir d’installer en vous une toute nouvelle personnalité, la perspective est tentante…
C’est ce qui arrive à Sybille Shirdoon, qui va s’embarquer sur un chemin extraordinaire vers la découverte de soi et des autres.

M02702165508-source

2 octobre 2020

La seconde voie

Classé sous Bibliographie — Maleric @ 9 h 01 min

Marcus Schmieke est philosophe, scientifique, inventeur et entrepreneur. Ce livre décrit, dans ses propres mots, ses réalisations jusqu’à présent et presque tout ce qu’il a vu, réalisé et dont il a été gratifié dans son monde intérieur et extérieur. L’hypothèse centrale de ce livre est la transformation de chaque être humain au cours de sa vie : le passage de la phase matérielle à la phase spirituelle, la « Seconde Voie » qui s’accompagne souvent de changements et d’expériences douloureuses. Le champ d’information global et ses applications pratiques sont les outils et le pivot d’une histoire qui laissera de nombreux lecteurs incrédules ou émerveillés, mais tous avec de nouvelles idées et une vision sensiblement différente de la vie, de l’univers et de tout le reste.

La-seconde-voie

10 août 2020

La boite de Pandore

Classé sous Bibliographie — Maleric @ 17 h 55 min

Alors qu’il assiste à un spectacle d’hypnose, un homme est choisi dans l’assistance pour participer au numéro final. Dubitatif mais intrigué, René se plie au jeu et se retrouve soudain plongé dans une vie antérieure. Ce n’est que la première…
Au fil de ses découvertes, il comprend que ce qu’il a vécu dans ses vies précédentes peut influer sur sa vie présente. Professeur d’histoire, un nouveau défi passionnant se pose à lui : peut-il changer le cours de l’histoire, le réécrire et modifier ainsi la mémoire collective ?
De Paris à l’Égypte, en passant par l’Atlantide, un roman drôle et audacieux sur les mécanismes de la mémoire – individuelle ou générale – et le sens de l’histoire.

La-Boite-de-Pandore

10 mars 2020

Guérir son enfant intérieur

Classé sous Bibliographie — Maleric @ 8 h 56 min

Tout être humain abrite en lui, telle une poupée russe, deux personnes, deux désirs, deux Moi, l’un adulte et l’autre enfantin. Le premier, soumis au principe de réalité, est capable de se comporter, au travail ou en amour, de façon lucide. Le second, en revanche, faute de réflexion et de recul, emporté par une émotionalité débordante, oscille entre la dramatisation anxieuse et l’excitation euphorique. C’est en réalité l’enfant intérieur qui guide les pas de l’adulte.

41+IIXaoFiL._SX210_

31 janvier 2020

Conversations être anges

Classé sous Bibliographie — Maleric @ 10 h 09 min

Tout a un sens ! Découvre enfin les coulisses de la vie !  » Parfois, la vie t’envoie des épreuves. Et si elles étaient plutôt des cadeaux que tu juges mal emballés pour te faire retrouver ton chemin ? Je te dévoile l’étonnante histoire que m’a racontée mon mari après avoir rendu l’âme.Au travers de ces conversations étranges, j’ai eu le privilège de découvrir ma vie vue de ses yeux, ou plutôt de son âme, et comme il me l’est réclamé, je te la livre ! L’âme agit de l’au-delà te donne enfin la possibilité de te cacher dans les coulisses de la vie pour te révéler ses secrets avec humour et le sens de ta venue sur Terre !

41zVHWA-uyL._SX322_BO1,204,203,200_

Pour se libérer de la matrice

Classé sous Bibliographie — Maleric @ 10 h 06 min

Ce livre est destiné exclusivement aux êtres qui veulent faire de leur Parcours Spirituel une priorité absolue. Je conseille aux curieux de s’abstenir de le lire. En effet, une fois ces informations en votre possession, vous n’aurez plus d’autre choix que de devenir un “Guerrier” ou un “Artisan” au service de la Lumière

51qdFR92GfL._SX339_BO1,204,203,200_

2 janvier 2020

La Conscience Cellulaire et la mémoire cellulaire

Classé sous Bibliographie — Maleric @ 10 h 03 min

La conscience est bien présente au sein même de la cellule et ce, depuis l’Origine. Elle est intimement associée à une mémoire cellulaire. C’est la Mère, au siècle dernier, à Pondichéry, qui fut, au niveau contemporain, la première à propulser sur le devant de la scène, le principe de la Conscience Cellulaire. L’histoire de notre vie et de nos origines y est inscrite.

71EBzldMrBL

12345...63

Racinecelest |
Lesjardinsdiroisederochefort |
Glaformenaturellement |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Acneconseils
| Que faire contre l'eja...
| Patriceblaise